florentin


florentin

florentin, florentine adjectif et nom De Florence. Qui évoque les intrigues politiques, l'habileté manœuvrière. ● florentin, florentine (expressions) adjectif et nom École florentine, école d'art qui se développa à Florence à partir de la fin du XIIIe s. et qui fut le creuset de la Renaissance.

florentin, ine
adj. et n. De Florence.
|| Subst. Un(e) Florentin(e).

⇒FLORENTIN, INE, adj. et subst.
A.— [En parlant d'une pers.]
1. (Celui, celle) qui est originaire de Florence, qui y habite. Banquier, diplomate, page, peintre florentin. Il m'a dit ta naissance, ô jeune Florentine! (CHÉNIER, Élégies, 1794, p. 88). Elle devint ce qu'était la Béatrix du poète florentin, la Laure sans tache du poète vénitien (BALZAC, Lys, 1836, p. 152).
P. ell. du subst. Artiste, peintre de Florence (XIIIe-XVIe s.). Les Florentins s'exaspéraient dans la recherche de la ligne expressive et du modelé anatomique (FAURE, Hist. art., 1914, p. 433).
[En parlant d'une collectivité] Peuple, famille florentin(e).
2. P. anal. (Celui, celle) qui présente des caractéristiques propres à ces personnes, en particulier à ces artistes. Quant aux traits, elle est assez florentine, c'est-à-dire le visage taillé à grands coups, mais « de maître » (GIONO, Chron., Noé, 1947, p. 133) :
1. Qu'est M. Gros? est-ce un classique, un romantique, un Florentin comme celui-ci, un raphaélien comme celui-là, un Vénitien comme tel autre? Qu'est son tableau?
Musset ds Le Temps, 1830, p. 2.
B.— [En parlant d'une chose] Qui est propre à Florence, à ses environs, à ses habitants; qui possède certaines de leurs caractéristiques. Art, bronze, dialecte, palais florentin; école, fresque, grâce florentine. Il me tarde (...) de fuir cette politique florentine (TOCQUEVILLE, Corresp. [avec Gobineau], 1850, p. 139). Grosses cloches de bronze, marquées du lys florentin (FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 114) :
2. ... à l'horizon sans doute un paysage florentin, les larges toits faiblement inclinés, les dômes, des cyprès remplaçant les sapins sur les collines, et l'angélique visage d'Odile...
MAUROIS, Climats, 1928, p. 279.
Spécialement
CHIM., INDUSTR. CHIM. Récipient, vase florentin. Récipient à bec, prolongé par un col. Les vapeurs (...) s'écoulent goutte à goutte dans un vase florentin (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 382).
Loc. À la florentine. À la manière des Florentins (en partic. de la Renaissance). Narcisse (...) portait ses cheveux blonds bouclés, coupés sur le front à la florentine (ZOLA, Rome, 1896, p. 74).
Baiser florentin. Baiser amoureux mettant en contact lèvres et langues. Nous aurons des baisers florentins sans le dire (APOLL., Alcools, 1913, p. 93).
REM. Florentine, subst. fém. Synon. de florence (v. ce mot) ou ayant le sens de « serge faite de laine peignée ». Attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., LITTRÉ, QUILLET 1965.
Prononc. :[], au fém. []. Étymol. et Hist. 1. Ca 1258 « monnaie originaire de Florence » (Arch. Nord, B. 446, n° 1214 ds IGLF : Pour perte de cange de poitevins et florentins, IX livres XVI sols); 2. fin XVe s. « habitant de Florence » (G. COQUILLART, Blason des armes, 156 ds Œuvres, éd. M. J. Freemann, p. 253 : Hongres, Florantins, Allemans). Adaptation de l'ital. fiorentino (dep. 2e moitié XIIIe s., Guittone d'Arezzo ds BATT.). Fréq. abs. littér. :254. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 383, b) 333; XXe s. : a) 417, b) 323.

florentin, ine [flɔʀɑ̃tɛ̃, in] adj. et n.
ÉTYM. Fin XVe, n.; 1258, « monnaie »; de l'ital. fiorentino, de Firenze, en franç. Florence, ville d'Italie.
1 Qui se rapporte à Florence, à ses habitants. || Art florentin. || École florentine de peinture.N. m. || Les grands Florentins (artistes, peintres).À la florentine : à la manière des Florentins.
Loc. Vx. Baiser florentin, dans lequel se joignent les lèvres, les langues.Techn. || Récipient florentin. || Un, une Florentine.
N. m. (XIXe). Ling. Dialecte italien de la région de Florence ( Toscan), souvent considéré comme la forme la plus pure de l'italien. || Parler le florentin.
2 N. m. Gâteau aux amandes.
3 N. f. (1666). Techn. Satin façonné.(1872). Serge en laine peignée.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • florentin — FLORENTÍN, Ă, florentini, e, adj. (În sintagmele) Stil florentin = stil arhitectonic rezultat din combinarea stilului antic cu stilurile bizantin şi roman. Pălărie florentină (şi substantivat, f.) = pălărie de damă (din împletitură de pai) cu… …   Dicționar Român

  • Florentin — ( he. פלורנטין) is a neighborhood in southern Tel Aviv, named after David Florentin, a Greek Jew who purchased the land in the late 1920s. [ [http://www.arzaworld.com/news/archive/2006/04/the florentin q.html ARZA World News: The Florentin… …   Wikipedia

  • Florentin — ist ein männlicher Vorname. Das weibliche Pendant hierzu ist Florentina. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Namensvariationen 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Florentin — Saltar a navegación, búsqueda Florentin País …   Wikipedia Español

  • florentín — adj. y n. m. Florentino. * * * florentín. adj. florentino. Apl. a pers., u. t. c. s …   Enciclopedia Universal

  • florentin — florentin, ine (entrée créée par le supplément) (flo ran tin, ti n ) adj. Qui appartient à la ville de Florence, et particulièrement à ses beaux arts. Bronzes florentins. École florentine …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Florentin — Porté surtout en Lorraine (54, 88), c est un nom de baptême correspondant au latin Florentinus (diminutif de Florent), popularisé par un abbé d Arles au VIe siècle, mais aussi par un martyr bourguignon du IIIe siècle (martyrisé avec saint Hilaire …   Noms de famille

  • florentín — adj. florentino. Apl. a pers., u. t. c. s.) …   Diccionario de la lengua española

  • Florentin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Florentin. Florentin est un nom propre ou commun qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Florentin — (Fiorentino) • Florentin (24 octobre), né vers 483, premier abbé de Saint Pierre d Arles, disciple de saint Césaire, mort en Arles en 553. Son tombeau porte un épitaphe en vers. Fête le 12 avril (24 octobre ?). • Florentin, ermite à Bonnet, dans… …   Dictionnaire des saints